Le Parc floral : notre passion

L’HISTOIRE DU PARC FLORAL LES JARDINS DU TEMPS

Elle est avant tout histoire de passion d’un couple d’autodidactes mulhousiens : très à l’étroit sur leur petite propriété de 5 ares, ils vont passer à la vitesse supérieure, sur 2 hectares ! Le projet pharaonique des Jardins du Temps naît à l’automne 1999. Grâce au soutien de la municipalité d’Illzach et l’aide précieuse de Daniel ECKENSPIELLER, son maire précédent, l’aménagement du parc débute en 2003. C’est à deux que les nouveaux propriétaires vont labourer, désherber, planter, arroser, tailler et transformer patiemment le terrain agricole. Le parc floral des Jardins du Temps a ouvert une première fois au public le 22 mai 2010. Il va s’ensuivre plusieurs années au cours desquelles le parc sera constamment embelli et les végétaux occuperont harmonieusement le terrain.

Hélas, en février 2018, une catastrophe écologique a anéanti toutes ces années de labeur. Un élu local, président d’une collectivité de gestion des berges de l’Ill, prenait l’initiative malheureuse de faire abattre tous les grands arbres de la digue. Tout le fond de scène du parc disparaissait sous les attaques des tronçonneuses, causant des dégâts irréversibles sur les végétaux, la petite faune et l’ombrage porté par ces peupliers et saules séculaires, au cours de ces étés caniculaires à répétition. Dégoûtés par si peu de respect à la fois pour notre œuvre et son environnement proche, les portes du parc au printemps suivant. 

Depuis, un gros investissement est en train d’être effectué pour remplacer le fond de scène perdu, par des plantations de bambous.

LA CONCEPTION DES JARDINS ET SA STRUCTURATION : d’André LE NOTRE (1613-1700) à Mien RUYS (1904-99) jusqu’à Piet OUDOLF

Le plan des Jardins s’appuie sur la planimétrie du terrain : un long triangle évoquant une proue de navire. Il est traversé par une ligne directrice à travers laquelle se succèdent : un potage sur tertre, le labyrinthe de vivaces géantes, le bosquet et enfin, le sentier pieds nus. Deux zones de massifs sont situées de part et d’autres de la ligne, simplement délimités par les allées engazonnées sur lesquelles le public déambule. Ce dessin a été inspiré par le tracé d’un potager d’André Le Nôtre, le paysagiste de Louis XIV. Dans une structuration simple et nette, sont déclinés de nombreux thèmes qui ont fait évoluer le parc vers sa tendance actuelle. Totalement innovante, le naturalisme moderniste à la Française est né à Illzach. Inspirée par l’architecte paysagiste et jardinière Mien Ruys suivie plus récemment par Piet Oudolf, elle se définit comme des agencements de plantes audacieux et spectaculaires, composés d’un petit nombre de variétés mais soigneusement sélectionnées pour leur forme, structure et fonction, privilégiées sur la floraison ‘à tout prix’, dans le but de créer un mouvement visant à les faire s’échapper de leur carcan géométrique.

Elle est déclinée tout spécialement dans les trois bandes triangulaires proches de la pointe du parc, juste avant le sentier pieds nus.

 

UN PARC FLORAL AMENAGE POUR LE PLAISIR DES SENS

Les Jardins du Temps sont composés de 12 paysages différents. Ces mises en scène, à travers lesquelles cheminent les visiteurs, offrent un plaisir des yeux insoupçonné en zone péri-urbaine. Mais la beauté est dans l’œil de celui qui regarde… Alors, prêt à en prendre plein les yeux ?

 


Nos horaires

Individuels : 10h-18h les Jardins sont ouverts les dimanches et jours fériés, du 08 mai au 18 juillet et du 29 août au 31 octobre 2021. Fermeture du 19 juillet au 28 août

Groupes et cérémonies : tous les jours du 08 mai au 31 octobre sur rendez-vous

Calendrier 2021

Chargement

 

Nos tarifs

Tarifs Visiteurs individuels Visiteurs en groupe Visites guidées Mariages et Réceptions
Plein 5€ Forfait 100€
jusqu’à 20
personnes
6€
avec apéritif ou
café/thé
gourmand
14€
Mariages et réceptions
Réduit 2€
7 à 14 ans
21ème et +
5€
3€ (7 à 14ans)
avec apéritif ou
café/thé gourmand
11€
Gratuité 0 à 6 ans Un chauffeur ou
un
accompagnateur
0 à 6 ans (sauf
groupes d’enfants)
0 à 6 ans
avec apéritif ou
café/thé
gourmand
8€
Enfants en groupe   Devis sur demande  

Moyens de paiement acceptés : chèque (français uniquement), espèces ou virement bancaire

Attention ! Nous ne disposons pas de lecteur de cartes bancaires

 

Animaux

Nos amis domestiques doivent demeurer dans l’espace d’accueil. Ils ne sont pas admis dans les Jardins.

Fumeurs

Le tabac causant des dégâts trop conséquents sur la santé et l’environnement, il est interdit de fumer dans les Jardins.

Accès : 

 

Comment venir aux Jardins du Temps ?

Les Jardins du Temps se situent au 81 rue des Vosges à Illzach, en Alsace. Vous pouvez accéder aux Jardins du Temps par l’autoroute A36, ou en bus depuis Mulhouse.

En voiture

  • Depuis l’autoroute A36, prenez la sortie n°20 Ile Napoléon – Autoport,
  • Suivez la direction Illzach – Sausheim,
  • Continuez sur la D38 vers Illzach centre,
  • Franchissez l’Ill : les Jardins apparaissent sur votre gauche, ainsi que les bâtiments en bois.
  • Suivez attentivement les instructions pour entrer aux jardins :
  • Avancez tout droit jusqu’au rond point, faites demi tour puis prenez à droite la contre allée indiquant “collège” et “jardins du temps”,
  • Continuez tout droit en direction des bâtiments en bois, vous êtes arrivés.

Si vous utilisez un GPS, prenez note de nos coordonnées : latitude 47,779° et longitude 7,357°. N’utilisez votre GPS que s’il a été récemment mis à jour.

Dans la cour des Jardins du Temps, quelques places de stationnement sont disponibles. Vous pouvez également profiter du parking du nouveau collège Jules Verne ou le grand parking de l’espace 110. Celui-ci est facilement accessible, peu après les Jardins du Temps. Cheminez ensuite jusqu’à l’accueil des Jardins en longeant la route départementale, ou empruntez la digue, pour un accès plus bucolique.

En bus

Depuis Mulhouse, vous pouvez prendre les bus :

  • 12 descendre à l’arrêt Espace 110 puis marcher 400m.

 

En vélo

Vous accéderez à notre accueil équipé d’un parc à vélo soit en longeant le Collège Jules Verne et en franchissant le portail vert, ou bien par la piste cyclable sur la digue de l’Ill via notre portillon.